Menu DÉPARTEMENTS 

Notre histoire

Réno-Dépôt est une bannière forte de 18 magasins-entrepôts et reste toujours celui qui fait baisser le coût de la rénovation au Québec. 
Vous découvrirez dans cette section le cheminement du groupe. 

1933 – 1969

La fondation Groupe Val Royal

À cette époque, Réno-Dépôt appartient au Groupe Val Royal Inc., fondé en 1933 par Paul-Hervé Desrosiers, un homme d’affaires montréalais dynamique et clairvoyant. C’est à Montréal, au coin des rues Jean-Talon et Waverly, que P.H. Desrosiers crée LaSalle Builders Supply. Le siège social du Groupe Val Royal et de Réno-Dépôt se trouve à cet endroit. À sa mort, en 1969, P.H. Desrosiers lègue son entreprise à ses deux neveux, Claude et Pierre Michaud.

1985

L’arrivée de Brico-Centre

En 1985, le Groupe, en collaboration avec Provigo, lance les magasins Brico Centre, des supermarchés destinés au marché de la rénovation. Le succès est immédiat. L’année suivante, le Groupe Val Royal devient une compagnie publique, achète la part de Provigo et devient l’unique actionnaire de Brico Centre.
 

1987

Réno-Dépôt voit le jour

En 1987, le Groupe Val Royal conclut une entente stratégique avec les Compagnies Molson et fait l’acquisition des magasins Castor Bricoleur, installés au Québec. En 1992, le Groupe Val Royal, avec son partenaire Aikenhead’s, une division des Compagnies Molson, annonce la création des magasins-entrepôts Réno-Dépôt.
 

1994-2001

Réno-Dépôt grandit

Après le magasin de Brossard, Montréal accueille sa première succursale en août 1993, à Anjou. En 1994, deux autres magasins ouvrent leurs portes : Laval et Pointe-Claire, puis, en 1995, Marché Central (Montréal) et Québec. Cette même année, l’entreprise change de nom pour Réno-Dépôt. En 1996, une nouvelle succursale s’établit à Saint-Hubert.

En 1997, les deux actionnaires majoritaires de Réno-Dépôt Inc., la famille Michaud et les Compagnies Molson Limitées, vendent leurs intérêts dans la compagnie au groupe Castorama S.A. de France. En 1998, le groupe britannique Kingfisher plc se porte acquéreur d’un bloc important d’actions du groupe Castorama S.A. pour en devenir l’actionnaire majoritaire. La même année, deux magasins ouvriront : Hull (Gatineau) et Rosemère.

En 1999, Réno-Dépôt ouvre une succursale à LaSalle et, l’année suivante, s’implante sur le marché ontarien en inaugurant les premiers magasins de sa nouvelle bannière, The Building Box. Six Building Box seront ouverts en Ontario. Toujours en 2000, Réno-Dépôt ouvre sa succursale de Notre-Dame-de-Grâce (Montréal).

En 2001, trois magasins verront le jour : Beauport (Québec), Sherbrooke et Sainte-Dorothée (Laval).

2003

Entrée dans la famille RONA

En 2003, RONA, chef de file de la quincaillerie, de la rénovation et du jardinage au Canada, acquiert Réno-Dépôt Inc. de la multinationale britannique Kingfisher plc. Les magasins The Building Box en Ontario deviennent alors des RONA Home & Garden. Depuis l’acquisition de la bannière par RONA, quatre magasins- entrepôts s’y sont ajoutés, en 2006, 2008 et 2011 : Rimouski, Candiac, Vaudreuil et Ste-Foy.

Aujourd’hui, Réno-Dépôt est une bannière forte de 16 magasins-entrepôts et reste toujours celui qui fait baisser le coût de la rénovation au Québec.

Changement de magasin

Vous êtes sur le point de changer de magasin.

Veuillez noter que si vous changer de magasin, les prix affichés sur le site Web peuvent changer et votre panier d'achats pourrait alors se vider.

Conserver mon magasin Changer de magasin
Géolocalisez votre position
La géolocalisation n'est pas disponible pour le moment. SVP veuillez vérifier les configurations de votre appareil ou choisir un magasin dans la liste.
Trouver un magasin
ou
Sélectionnez votre magasin